Le design est-il mort ?.... ou la relation tumultueuse entre le design et le marketing

Par Nicolas Minvielle mardi 02 Juin 2009.
Le design est-il mort ?.... ou la relation tumultueuse entre le design et le marketing 4 1 Le vrai pouvoir dans l'entreprise est passé du marketing aux finances qui ont privilégié les valeurs immatérielles dont la marque , le design n'a jamais pu jouer pas dans la même catégorie... Les managers et les responsables de certaines institutions dont je tairais le nom n'ayant pas une vision claire de son rôle dans l'entreprise, faute d'y avoir été..Il en est de même des chercheurs, de beaucoup de professeurs et des politiques. Comment voulez vous dans ce contexte que la France avance ?

Clément (voir son blog ici) se demandait dans un commentaire si ces annonces récurrentes de « mort du design » étaient le fait de chercheurs voulant se faire peur ou d’une incompréhension. En l’occurrence, je pense que cela a juste à voir avec une totale inculture de la part de nombreux chercheurs et managers. Après être allé faire un tour sur son blog, j’ai vu qu’il parlait de la thèse de Nabil portant sur les liens entre le marketing et le design dans laquelle ce dernier explique que les deux pratiques sont évidemment complémentaires, ce à quoi on ne peut qu’adhérer !!

Je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut encore continuer à penser que le design est une mode ou meme un symbole du consumérisme actuel, comme certaines personnes n’hésitent pas à l’annoncer régulièrement. A titre d’exemple, j’ai suivi une conférence dans une école de commerce parisienne (dont je tairais le nom) pendant laquelle un chercheur stigmatisait le design comme étant à l’origine de l’obsolence programmée que l’on connait dans le secteur des machines à laver. (sic).

En d’autres termes, parce qu’ils dessinent de jolis produits qui changent régulièrement de forme ou de couleur, les designers inciteraient les clients à jeter puis acheter de nouvelles machines. Evidemment, quand j’entends des âneries de cet acabit, cela me donne de l’urticaire :

1. Depuis Ralph Nader, cela fait quelques temps que l’obsolescence mécanique est scrutée par les associations de consommateur et quand bien même elle existe, elle est bien plus limitée que ce conférencier aurait bien voulu le laisser penser

2. Du point de vue de l’obsolescence esthétique, j’ai un léger doute sur le fait que le ménage moyen jette sa machine à laver une fois qu’un nouveau modèle sort… Je veux bien parler de Blackberry ou d’un IPhone mais une machine à laver ???

3. Quand bien même cette obsolescence esthétique existerait, je ne vois pas en quoi elle serait totalement imputable à la pratique des designers. Après tout, ce n’est pas eux (que je sache J ) qui font les segmentations clients et les briefs. Alors les charger de tous les maux actuels….

Par contre, il y a un point qui doit être résolument souligné : le lien entre le marketing et le design ne peut créer de la valeur que lorsque l’on permet au design de réellement travailler et réfléchir. Je veux dire par là que lorsque le marketing considère les designers comme de simples exécutants, on se trouve évidemment avec de purs produits de consommation (au sens totalement négatif du terme). A l’inverse, lorsque l’on laisse les designers adapter et transformer le dessein de l’entreprise, on voit des choses assez intéressantes se développer. Et là pour le coup, on peut se tourner vers de la conception de pratiques ou d’usages plutôt qu’une approche purement formelle qui n’est pas (faut-il encore le répéter ??) représentative du design.

Comme ce sont des sujets qui me touchent, j’avais écrit un article sur le lien entre le marketing et le design qui sort dans Marketing Grandes Ecoles et qui tombe absolument à pic. En espérant qu’on pourra relancer un peu le débat de manière plus positive  et que cet aspect de TRANSFORMATION de la pratique design sera enfin pris en compte à sa juste valeur (pour convaincre les incrédules, regardez les photos qui trainent sur le net de l’expo So Watt ?)


Commentaire(s) :

Par Prof Z, le 03/06/2009

Le vrai pouvoir dans l'entreprise est passé du marketing aux finances qui ont privilégié les valeurs immatérielles dont la marque , le design n'a jamais pu jouer pas dans la même catégorie...
Les managers et les responsables de certaines institutions dont je tairais le nom n'ayant pas une vision claire de son rôle dans l'entreprise, faute d'y avoir été..Il en est de même des chercheurs, de beaucoup de professeurs et des politiques. Comment voulez vous dans ce contexte que la France avance ?



> > Commentez cet article !

Faire un lien vers l'article : Le design est-il mort ?.... ou la relation tumultueuse entre le design et le marketing

Cliquez, copiez, puis collez directement le code sur votre blog, site web ou forum.

Lien sur un blog / site web :


Lien sur un forum :