A quoi ressemble l'élite (en termes de CA...) du marché du design ?

Par Nicolas Minvielle mardi 15 Décembre 2009.

Une question difficile dans la mesure où les données sont suffisamment rares pour que personne ne sache réellement quels sont les montants générés, leur ventilation ou même, le nombre d'acteurs présents.

Du coup, quand une boite de conseil dévoile un peu ses recherches, il faut en profiter, et le graphique présenté plus haut me paraît extrêmement intéressant. ...

Quelques précisions sur ce dernier:

1. Nous avons en abscisse le CAGR sur les cinq dernières années. Il s'agit donc du taux de croissance lissé sur cette période des entreprises présentées.

2. En ordonnée, se trouve le % du résultat sur le CA. Un indicateur simple pour déterminer la rentabilité.

3. Chaque bulle représente une entreprise (les noms ne sont évidemment pas donnés), et la taille de la bulle son Chiffre d'Affaires.

Il n'y a qu'une petite vingtaine d'entreprises qui sont présentées, mais elles ont toutes un CA qui se compte en millions d'€, et nous avons donc affaire aux acteurs les plus importants du marché, je vous laisse imaginer qui est derrière...

Un certain nombre de remarques peuvent-être tirées de ces résultats:

1. Tout d'abord, les montants générés par certaines agences sont extrêmement importants. Je ne porte ici aucun jugement de valeur, mais la règle des 80/20 s'applique ici de manière assez stupéfiante

2. Ensuite, ces agences ont connu, hormis trois exemples, une croissance supérieure voire très supérieure à la croissance du PIB. On revient ici sur le post portant sur les cascades informationnelles: la croissance d'une agence sur un marché où les asymétries d'informations sont aussi importantes va venir générer... de la croissance au travers de la notoriété acquise avec chaque nouveau client. En d'autres termes, on a un bel effet boule de neige, ce qui rend d'autant plus difficile l'arrivée de nouveaux entrants... Par ailleurs, ne pas se tromper ici: la croissance de ces agences n'est en rien (malheureusement...) un indicateur de la croissance du marché du design en général. Il s'agit plus ici d'un signe important de leur capacité de développement et très certainement du potentiel qu'elles ont à "rassurer" de nouveaux clients.

3. Finalement, non seulement ces agences ont connu de forts taux de croissance, mais certaines d'entre elles sont en sus extrêmement rentables... Cela va devenir de plus en plus difficile dans la mesure où les nouveaux entrants vont venir moduler la prise de profit, mais actuellement, les niveaux restent extrêmement corrects... On peut même venir ici préciser que le challenger qui a un %résultat/CA négatif est... un challenger. Parce qu'avec un CAGR proche de 10%, on ne peut pas dire qu'il paraisse en réelle difficulté...

En conclusion donc: un marché extrêmement segmenté où un très petit nombre d'agences a des indicateurs qui sont réellement bons...


Commentaire(s) :


Faire un lien vers l'article : A quoi ressemble l'élite (en termes de CA...) du marché du design ?

Cliquez, copiez, puis collez directement le code sur votre blog, site web ou forum.

Lien sur un blog / site web :


Lien sur un forum :