Les entretiens du design 4 - Christian Guellerin

Par Nicolas Minvielle lundi 07 Décembre 2009.
Les entretiens du design 4 - Christian Guellerin 4 13 M Christian Guellerin semble oublier quelle est la nature même du design : un interfaçage entre la réalité du produit et la subjectivité qu'il tend à inspirer (dans ces aspects les plus cognitifs). Autrement dit on sublime les aspects marketing d'une discipline, ou la créativité doit parfois l'emporter sur la fonctionnalité, ce qui, à mon sens, est loin de répondre à une démarche design/objet constructive. A bon entendeur....

La suite des entretiens du design avec cette fois-ci une ballade du côtés des écoles de design. Cette fois, c'est Christian Guellerin, directeur de l'école de design de nantes atlantique qui répond aux questions. En l'occurrence, il présente son lieu et les questions à venir pour les formations en design: valeur du diplôme, importance du placement des étudiants et évidemment, problématiques liées à la formation continue des designers lors de leurs carrières...


Les entretiens du design. 4
envoyé par dmanagement. - Regardez plus de courts métrages.


Commentaire(s) :

Par erik verne, le 05/03/2010

M Christian Guellerin semble oublier quelle est la nature même du design : un interfaçage entre la réalité du produit et la subjectivité qu'il tend à inspirer (dans ces aspects les plus cognitifs). Autrement dit on sublime les aspects marketing d'une discipline, ou la créativité doit parfois l'emporter sur la fonctionnalité, ce qui, à mon sens, est loin de répondre à une démarche design/objet constructive. A bon entendeur....

Par nicolas, le 15/01/2010

Je suis entièrement d'accord avec toi. Pour autant, je sens que les choses sont en train de changer. Si les écoles de commerce se posent la question du design, la réciproque ne saurait tarder ...

Par Marine, le 14/01/2010

Bonjour,
Merci Nicolas pour ces entretiens du design. Christian Guellerin met le doit sur plusieurs points qui me semblent très intéressants pour les jeunes designers : on peut faire des études de design et ne pas faire de design. Certes les études de design apportent des outils techniques (outils de conception, de représentation, connaissances des procédés industriels...), mais aussi, parfois, des outils managériaux. Cet aspect, je pense, devrait être renforcé dans la formation des designers de même que dans la validation des études. Ce qui prime dans certaines écoles est encore trop le "produit" au sens ce qui est produit (ou plutôt ce qui est rendu visible..) par les élèves. Mais personne n'explique à ces derniers quelles sont les qualités "humaines" (travail collaboratif, entrepreneurship, capacité d'action...) qu'il faut savoir mettre en avant pour se faire employer à des postes de cadres en entreprise, dans les institutions publiques, ou même pour monter une agence, et qui constituent les vraies valeurs du marché du travail aujourd'hui.

Par Prof Z, le 08/12/2009

2 contributions à : design marketing industrie BERNARD STIEGER Les entretiens du nouveau monde industriel
http://www.dailymotion.com/video/xb... CHRISTIAN GUILLEMIN Ecole de design Nantes
http://yannigroth.wordpress.com/200...

Par Prof Z, le 08/12/2009

Le paradigme semble avoir changé en tout cas pour les professionnels du design et lecteurs de dezeen .. Il semble que /marc_koska sera le designer le plus applaudis par les lecteurs de dezeen ... Ici c'est design for life, design for humanity dixit starck à BBC 2... alors le design inutile? http://www.ted.com/talks/marc_koska...

Par Prof Z, le 08/12/2009

…..et pendant notre débat, je jette un oeil sur les news de Copenhague et je regarde aussi le tableau de bord
de notre "village global" comme l'avait prédit Marshall Mac Luhan ...Le multitache, les tableaux de bord, les news, la reactivité, le temps reel ,le total contrôle c'est une vieille habitude de consultant et de marketeur communicateur de multinationale...
http://www.breathingearth.net/

Par Prof Z, le 08/12/2009

Yannig Roth
J'ai decouvert ton blog. il est remarquable tout comme celui d'Adrien Guerin de l'Ensci , bien meilleur que certains blogs de design qui se veulent influenceurs et qui sont donc au service des marketeurs communicateurs dans la plus vaste entreprise de formatage de la pensée et de l'action des hommes jamais mis en oeuvre.

Par Prof Z, le 08/12/2009

Certains ont effectivement besoin et envie de changer de paradigme mais il ne faut pas sous estimer les forces en présence. Celle de l'économie financière associée aux marketeurs et aux communicateurs qui ont à la fois des outils statégiques et opérationnels redoutables ( validés sur le plan méthodologique et sur le plan fonctionnel ). Ils ont aussi une capacité d'adaptation comme l'ont démontré les differentes crises qui font parties du système capitaliste, le seul disponible actuellement. J'ai été l'un d'eux dans des multinationales américaines mais aussi dans les PME françaises dont parle Christian Guéllerin. Je connais bien les capacités et les limites des uns et des autres. J'ai aussi été prof dans une "grande école" et dans une "petite école" avec Lionel Jospin , un paradoxe de plus( un ENA,futur premier ministre, prof d'IUT)...consultant , designer "amateur" validé par le VIA , par un éditeur international. et par un expert en design. Paradoxal, un expert en design me consulte pour mettre au point une politique de design dans son pays, des designers me demandent conseils
Aujourd’hui et demain l’élève d’un côté le prof de l’autre , c’est fini. Le modèle éducatif école entre 4 murs , prof élève, c’est presque fini ( Lire le monde de l’éducation). Plus besoin d’archi, c’est une école verte , une green school. Quand j’étais à l’école je rêvais d’une école buissonnière avec un car anglais qui faisait le tour de France ou plus si possible. Nous y sommes presqu’ avec le web. Je ne suis pas un professeur , je ne suis pas un commentateur mais un contributeur dans société contributive celle dU web 2.0. Je suis un “amateur” d’art , de design et d’architecture non un consommateur.( lire ou voir Bernard Stieger le consumérisme culturel et l”amateur” d’art ou les entretiens du nouveau monde industriel au centre Pompidou avec l’Ensci). Il y a une video sur le net, pour la trouver, il faut savoir chercher et ajouter à l’intelligence , l’intelligence economique et cela manque au programme. Apprendre à apprendre , apprendre à chercher.
Si le design est inutile, comme dit Starck, ma contribution peut être utile à démontrer le contraire ou elle est alors inutile puisque le design serait selon lui inutile. Ou bien c’est de l’art, de la créativité…Je sors de l’impasse comme dit Ron Arad par “No discipline” car je suis fondamentalement indiscipliné, Alexandre en sait quelque chose car, je m’installe dans les commentaires de sa coquille creative . Finalement, plus j’y pense plus je suis “amateur” de créativité… et là il n’y a pas d’école sauf celle de Yoshioka dont le maître été Kuramata, celui de Starck, J’ai donc au moins 3 maîtres…Il ne nous faut pas des Prof mais des maîtres, des passeurs pour demain…

Par Yannig Roth [ Yannig Roth ], le 07/12/2009

Pour répondre au commentaire 3. de Prof Z, il est effectivement intéressant sur le réseau (et la culture du réseau) des marketeurs. Cependant, je suis plus dubitatif à penser que leur outils sont plus "validés" : la période actuelle ne révèle-t-elle pas une envie de changer de paradigme ? un besoin d'avoir de nouvelles sources de progrès ?

Par Yannig Roth [ Yannig Roth ], le 07/12/2009

Entretien très intéressant, pendant lequel deux choses me sont venues à l'esprit :

- la formation et le métier de designer demande des qualités qui sont, je pense, très proches de celles qu'on nous demande, étudiants en école de commerce : rigueur, curiosité, créativité, vision du long terme etc. C'est pourquoi cette formation apparaît comme une alternative complémentaire de plus en plus crédible face aux formations de gestion. Est-ce une mode...?
- Un étudiant en design me disait récemment que pour lui, et comme vous dites M. Guellerin, le débouché idéal est d'être designer "intégré" en entreprise (comme Décathlon, par exemple). Si autant d'étudiants de l'école nantaise le sont, c'est un gage de réussite incontestable ! Bonne continuation

Par Prof Z, le 07/12/2009

Ne croyez vous pas que les designers-managers vont se retrouvaient confronté à des marketeurs-managers de grande ecoles de commerce avec une boîte à outils plus validées et avec des reseaux bien plus importants.

Par Prof Z, le 07/12/2009

petit correctif sur le marketing: le marketing n'est pas uniquement tactique, mais aussi strategique et donc aussi prospectif, tout comme le design d'ailleurs...

Par Prof Z, le 07/12/2009

Cela me fait penser à la politique de Pierre Keller à l'écal de Lausanne.



> > Commentez cet article !

Faire un lien vers l'article : Les entretiens du design 4 - Christian Guellerin

Cliquez, copiez, puis collez directement le code sur votre blog, site web ou forum.

Lien sur un blog / site web :


Lien sur un forum :