Goûts à vendre?

Par Nicolas Minvielle vendredi 25 Janvier 2008.

Une publication de l'Institut Français de la Mode sous la direction de O Assouly qui devrait en intéresser plus d'un...

La première partie présente une petit histoire du goût.

La seconde se tourne vers la sociologie et les questions de normes.

La troisième est intitulée "mise en marché des goûts" et dans le cadre du blog, est une des plus intéressantes. Frank cochoix fait une excellente analyse des packaging en se basant sur son "tasting, testing, teasing": l'emballage ou comment goûter avec les yeux. Son analyse des bouteilles de vin est aussi excellente.

La prise en compte des goûts en économie est présentée de manière intéressante et met à plat les différents approches. On sait que de nombreuses analyses récentes reprochent à la théorie classique de trop limiter l'anayse de l'homo oeconomicus et je suis content de voir que les nouvelles approches (métaclassement etc.) commencent à faire leur chemin. Sen aura mérité son prix Nobel :-)

Quelques articles aussi sur la manière dont le marketing gère les goûts et teste les produits. Instructif, notamment les tests pour les parfums.

Et finalement, une troisième partie portant sur les idéologies de la captation ésthétique avec un article de Benoît Heilbrunn dont la conclusion ne manquera pas d'interpeller certaines personnes: Sous couvert de diversité, la publicité vise en fait à l’amaigrissement du discours publicitaire, à l’affadissement de toute idée de rhétorique par une raréfaction des arguments. De façon similaire, on peut penser qu’en se concentrant essentiellement sur des odeurs types le marketing polysensoriel vise un appauvrissement de l’expérience des consommateurs en tâchant ni plus ni moins de la prototyper pour mieux la contrôler. Il va s’agir à présent de dénouer ce paradoxe par lequel le développement du marketing dit sensoriel qui se propose d’opérer un enrichissement de l’expérience sensorielle d consommateur vise en fait à un processus de lobotomisation de ce dernier

Le moins qu'on puisse dire est que le marketing sensoriel est à la mode et cela fait du bien de voir un professeur de l'ESCP, semiologue et philosophe appeller à un approfondissement de l'approche...

A lire absolument même si la couverture... Enfin c'est une question de goût...


Commentaire(s) :


Faire un lien vers l'article : Goûts à vendre?

Cliquez, copiez, puis collez directement le code sur votre blog, site web ou forum.

Lien sur un blog / site web :


Lien sur un forum :