Les typos comme outil de conviction publicitaire ?

Par Nicolas Minvielle vendredi 26 Mars 2010.
Les typos comme outil de conviction publicitaire ? 4 3 L'Institut ISIS, Institute for Service Innovation & Strategy, ses professeurs, ses associés de recherche et ses étudiants des chaires vous invitent au 4ème Forum de l'Innovation et du Design Management FORUM DESIGN INNOVATION SERVICE sur le thème cette année La scénarisation des services et l'intelligence émotionnelle pour l'innovation Jeudi 15 avril 2010 9h00 - 13h00 Maison des ESSEC 70 rue Cortambert, 75016 Paris Au programme de cette matinée : _ "Introduction" The art of designing the invisible in services, Hervé Mathe, professeur à l'ESSEC, directeur de l'ISIS _ "Designer et scénariser le service" Design thinking vs design thinker, Jean-Louis Fréchin, fondateur et dirigeant, NoDesign.net, directeur conseil prospective et innovation numérique, Ecole Nationale de Création Industrielle (ENSCI) D'une innovation centrée produit à une innovation centrée client, Yves Tyrode, directeur exécutif Technocentre, Orange La théâtralisation des services, Yves Pinguely, professeur, Geneva School of Business Administration (HEG), acteur et metteur en scène Gaëtan Derache, professeur, Geneva School of Business Administration (HEG), scénariste _ "Créer l'émotion" Design sonore : traduire une stratégie de marque et créer l'émotion, Guillaume Huret, designer sonore et président, fondateur, 4’33 (www.433.fr) Le magasin éphémère comme levier de mise en scène de l'offre, Adrien Bisseliches, directeur des opérations, My Pop Up Store _ "Table ronde/ Débat : Design Innovation Service" La scénarisation des services et l'intelligence émotionnelle pour l'innovation avec Adrien Bisseliches, Gaëtan Derache, Guillaume Huret, Jean-Louis Fréchin, Yves Pinguely, Yves Tyrode Animée par Xavier Pavie, chercheur à l'ESSEC, directeur exécutif de l'ISIS Nous espérons vous retrouver nombreux lors de ce nouveau rendez-vous du Forum de l'Innovation et du Design Management. Bien cordialement, L’équipe ESSEC-ISIS www.essec-serviceinnovation.com Pour assister au Forum , merci d’envoyer un email en indiquant vos nom, prénom, entreprise et fonction à : sohier@essec.edu ou inscrivez vous directement sur www.essec-serviceinnovation.com Accès libre sur inscription (nombre de places limité) Programme sous réserve de modification Consultez le programme mis à jour sur notre site web Contact et info : Pierre MONTARON?Research Associate/ Conferences Manager Institute for Service Innovation & Strategy ESSEC Business School 01 34 43 36 52 - montaron@essec.fr www.essec-serviceinnovation.com

Je mets en ligne une revue de la littérature de la recherche portant sur les typographies et leur impact en termes de publicité. Au même titre que la recherche sur la théorie des formes en design industriel, il y a peu d'écrits scientifiques, alors cela m'a paru intéressant.

La première remarque porte sur l'absence de production scientifique portant sur les interactions entre les diverses dimensions de la typographie. Cela me rappelle toute la littérature portant sur la sensorialité des environnements de service. De nombreux chercheurs ont travaillé sur l'impact du son ou de la couleur sur le comportement des usagers, mais à ma connaissance, il n'existe quasiment aucune approche réellement holistique et qui se pose la question des interactions. C'est manifestement le cas pour la typo, et je n'en suis pas plus étonné, même si c'est un peu désespérant.

La deuxième remarque est que finalement, cela doit en partie expliquer l'engouement des services marketing ou communication pour l'Helvetica. Outre l'aspect de cascade informationnelle, il est probable que le nombre de variables (espacement, interligne, typo, type de casse etc.) à prendre en compte devienne rapidement trop important pour être correctement traité. La solution est alors de se tourner vers un spécialiste de la typo, mais si l'on réalise le fait que le design a parfois du mal à prouver sa légitimité, la situation du typographe doit être encore moins évidente. Partant de là, une solution dégradée mais plus facile à mettre en place consiste à adopter un comportement moutonnier, et ne pas prendre de risque en se tournant vers une typo passe partout.

On pourrait ici développer sur le culte de l'Helvetica qui était d'ailleurs le sujet d'un coup de gueule de Peter Gabor qui m'avait beaucoup amusé.

Ceci m'amène à une dernière remarque, un peu plus acide celle-là: j'ai récemment échangé avec une spécialiste de la cognition et des interfaces visuelles. Elle me détaillait les relations systématiquement houleuses qu'elle avait avec les graphistes qui estimaient que l'organisation visuelle des informations relevait de leur domaine et qu'il n'était besoin d'aucune autre expertise que la leur. En l'occurrence, je suis persuadé que c'est faux, notamment lorsque l'on travaille dans un cadre interculturel. Je ne parle pas de certains graphistes qui estiment être des typographes avertis, mais l'idée est la même. Ce type de réaction m'amuse passablement dans la mesure où, finalement, si le design a du mal à se faire reconnaitre, il n'est pas toujours extrêmement ouvert à l'égard de certaines des pratiques qui entourent sa démarche :):)


Commentaire(s) :

Par ESSEC-ISIS [ ESSEC-ISIS ], le 31/03/2010

L'Institut ISIS, Institute for Service Innovation & Strategy,
ses professeurs, ses associés de recherche et ses étudiants des chaires
vous invitent au 4ème Forum de l'Innovation et du Design Management
FORUM DESIGN INNOVATION SERVICE sur le thème cette année La scénarisation des services et l'intelligence émotionnelle pour l'innovation Jeudi 15 avril 2010
9h00 - 13h00
Maison des ESSEC
70 rue Cortambert, 75016 Paris Au programme de cette matinée : _ "Introduction"
The art of designing the invisible in services, Hervé Mathe, professeur à l'ESSEC, directeur de l'ISIS _ "Designer et scénariser le service"
Design thinking vs design thinker, Jean-Louis Fréchin, fondateur et dirigeant, NoDesign.net, directeur conseil prospective et innovation numérique, Ecole Nationale de Création Industrielle (ENSCI) D'une innovation centrée produit à une innovation centrée client, Yves Tyrode, directeur exécutif Technocentre, Orange La théâtralisation des services, Yves Pinguely, professeur, Geneva School of Business Administration (HEG), acteur et metteur en scène Gaëtan Derache, professeur, Geneva School of Business Administration (HEG), scénariste _ "Créer l'émotion"
Design sonore : traduire une stratégie de marque et créer l'émotion, Guillaume Huret, designer sonore et président, fondateur, 4’33 (www.433.fr) Le magasin éphémère comme levier de mise en scène de l'offre, Adrien Bisseliches, directeur des opérations, My Pop Up Store _ "Table ronde/ Débat : Design Innovation Service"
La scénarisation des services et l'intelligence émotionnelle pour l'innovation avec Adrien Bisseliches, Gaëtan Derache, Guillaume Huret, Jean-Louis Fréchin, Yves Pinguely, Yves Tyrode



Animée par Xavier Pavie, chercheur à l'ESSEC, directeur exécutif de l'ISIS




Nous espérons vous retrouver nombreux lors de ce nouveau rendez-vous du Forum de l'Innovation et du Design Management.


Bien cordialement,



L’équipe ESSEC-ISIS
www.essec-serviceinnovation.com Pour assister au Forum , merci d’envoyer un email en indiquant vos nom, prénom, entreprise et fonction à : sohier@essec.edu ou inscrivez vous directement sur www.essec-serviceinnovation.com Accès libre sur inscription (nombre de places limité)
Programme sous réserve de modification
Consultez le programme mis à jour sur notre site web Contact et info :
Pierre MONTARON?Research Associate/ Conferences Manager Institute for Service Innovation & Strategy
ESSEC Business School 01 34 43 36 52 - montaron@essec.fr
www.essec-serviceinnovation.com

Par Nicolas, le 29/03/2010

@ Adrien: je n'avais pas pu aller à la conférence mais ses travaux sont très bon. Dans le même ordre d'idées, il faut lire "l'erreur de descartes" !

Par adrienguerin [ adrienguerin ], le 27/03/2010

Je suis d'accord avec toi.
Le design prend une tout autre dimension quand il s'ouvre à des sciences ou à des pratiques périphériques aux siennes.
Je m'intéresse en ce moment aux sciences cognitives et je pense que les designers comme les graphistes ont beaucoup à apprendre de cette science. Comment notre cerveau interprète t-il une forme ou un espace? comment produire de l'émotion?
A ce sujet, je vous conseil d'écouter la conférence d'Alain Berthhoz sur "la simplexité et design":
http://www.ensci.com/lecole/eveneme...
;)



> > Commentez cet article !

Faire un lien vers l'article : Les typos comme outil de conviction publicitaire ?

Cliquez, copiez, puis collez directement le code sur votre blog, site web ou forum.

Lien sur un blog / site web :


Lien sur un forum :